Flux RSS

Du 20 octobre 2018 au 21 octobre 2018
Strasbourg

Flux RSS

Actualités

19 févr. 2018

Chers pharmaciens, médecins, chimistes, biologistes, légistes ou simples...

6 févr. 2018

Journée Portes Ouvertes, samedi 17 février 2018

Toutes les actualités

Vous êtes ici :  Accueil   >   Études et scolarité   >   Offre de formation   >   La Licence Professionnelle Industries Pharmaceutiques, Cosmétologiques et de Santé : Gestion, Production et Valorisation

LICENCE PROFESSIONNELLE INDUSTRIES PHARMACEUTIQUES, COSMETOLOGIQUES ET DE SANTE : GESTION, PRODUCTION ET VALORISATION - Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation

Contenus et types d'enseignement

Description générale du contexte

Pour 2018, une Mention Licence Professionnelle industrie pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation est mise en place avec 3 parcours :
1. Procédés et Technologies Pharmaceutiques
2. Produits de Santé à Bases de Plantes
3. Métiers de la Qualité dans Les Industries de Santé

La Mention et les 3 parcours sont rattachés au CFA Leem Alsace (futur CFA Grand Est) et se feront en alternance. Le pilotage de la mention se fera par un Responsable, assisté d’un comité pédagogique où seront représentés des étudiants des 3 parcours. Un Conseil de Perfectionnement CFA Leem de la mention se réunira également au minimum une fois /an en présence de représentants étudiants. L’évaluation des parcours par les étudiants sera systématique et annuelle.

Compétences à acquérir

Connaître le médicament et les autres produits de santé.
Connaître l'environnement des industries pharmaceutique, cosmétologique et de produits de santé. Maîtriser les documents techniques, y compris en anglais.
Savoir rédiger toutes sortes de documents (procédures, rapports, protocoles), les mettre en forme en exploitant les outils informatiques métiers et bureautiques.
Maîtriser les processus de production et conduire en autonomie le fonctionnement des équipements d'une ligne de production
Savoir mettre en œuvre des audits qualité des études et systèmes de production (fournisseurs, sous-traitants, installations...)
Savoir déployer un système de management de la qualité en maîtrisant l’environnement réglementaire en vigueur dans les domaines de la production et de la qualité.
Maîtriser le management de la qualité sur la base de l'analyse de risque.
Maîtriser le management d'une équipe d'opérateurs de production ou de techniciens et assurer le lien avec les cadres.
Maîtriser la communication de groupe et savoir maintenir l'équilibre dans un groupe entre la dérive fusionnelle et la dérive économique. Etre capable de participer à l'élaboration de nouveaux produits.

Contrôle des connaissances

Modalités réglementaires générales du contrôle de connaissance.

Les modalités d’attribution de la licence et de capitalisation d’unités d’enseignements ou de modules sont régies par l’arrêté du 17 novembre 1999 relatif aux licences professionnelles (articles 10 et 11).
Chaque UE d’enseignement fait l’objet d’un contrôle continu et le cas échéant d’évaluation d’aptitudes pratiques. La compensation entre les UE d’enseignement se fait sans note éliminatoire, la licence est décernée aux étudiants ayant obtenu une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 aux UE d’enseignement théoriques et pratiques et une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 aux UE période en entreprise et projet tutoré.
Lorsque la licence professionnelle n’a pas été obtenue, les UE pour lesquelles l’étudiant a obtenu une note égale ou supérieure à 10 sur 20 sont créditées en ECTS. Une attestation peut être délivrée.
Les étudiants en formation continue peuvent capitaliser des UE selon les modalités de validation des acquis. Les calculs des moyennes et les modalités de compensation ne concernent que les enseignements suivis dans le cadre de la licence.
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :180
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Pour répondre à la demande de nos partenaires industriels et de l’organisme paritaire de la branche (Leem) et de nos étudiants, nous ouvrons non plus une licence professionnelle mais une mention licence professionnelle avec 3 parcours différenciés. Nous pourrons ainsi répondre au besoin des industries en augmentant notre offre en direction des étudiants et confirmer nos excellents taux de réussite et de placement de nos candidats dans l’industrie pharmaceutiques et de santé. Notre offre de formation ainsi adaptée s’appuiera sur EASE, l’entreprise école qui ouvrira en septembre 2017 et permettra un développement conjoint des activités de formations professionnelles de l’IFIS (Institut de Formation des Industrie de Santé) avec la formation de certificats de qualifications professionnelles (CQP) des métiers de la production et de la Qualité, intégrés sous forme de module à notre licence professionnelle. Les personnes en CQP pourront dans le cadre des accords de formation professionnelle de la branche et du passeport formation continue de l’Université, obtenir sur plusieurs années, le diplôme de la licence professionnelle. L’usine école EASE fait partie d’un projet de construction de 3 sites dans le monde. Le site d’Illkirch sera le 2ème à ouvrir ses portes après celui du MIT à Boston et avant celui de Singapour.

Compétences à acquérir

1. Technicien Assurance Qualité
Maîtriser les textes réglementaires comme les Bonnes Pratiques de Fabrication ou les Bonnes
Pratiques de Laboratoires et les normes sectorielles ou de management (ISO 9001, ISO 13485,
ISO 22716...).
Savoir mettre en application les exigences et règles de d'assurances qualité des différents
services (production, maintenance, logistique, contrôle qualité) dans le cadre des systèmes
qualité.
Savoir consigner et présenter des résultats, maîtriser des documents techniques en anglais.
2. Technicien qualification, validation, métrologie.
Maîtriser les textes réglementaires et les normes sectorielles.
Savoir qualifier les outils, valider les process de production.
Mettre en œuvre les protocoles de qualification et de validation dans le respect de la
réglementation et sur la base d'analyse de risque.
Maîtriser des documents techniques en anglais.
3. Technicien management de la performance
Maîtriser les textes réglementaires et les normes de management.
Savoir mettre en application les outils de l'amélioration continue pour améliorer et manager les
process de l'entreprise.
Réaliser des analyses de risques en utilisant diverses méthodes (AMDEC, HACCP...) et prioriser
les actions à mener (plan d'action, répartition des tâches, suivi par diagramme de Gantt...) Savoir consigner et présenter des résultats, maîtriser des documents techniques en anglais.

Contact

Philippe Nande

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :60
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Pour répondre à la demande de nos partenaires industriels et de l’organisme paritaire de la branche (Leem) et de nos étudiants, nous ouvrons non plus une licence professionnelle mais une mention licence professionnelle avec 3 parcours différenciés. Nous pourrons ainsi répondre au besoin des industries en augmentant notre offre en direction des étudiants et confirmer nos excellents taux de réussite et de placement de nos candidats dans l’industrie pharmaceutiques et de santé. Notre offre de formation ainsi adaptée s’appuiera sur EASE, l’entreprise école qui ouvrira en septembre 2017 et permettra un développement conjoint des activités de formations professionnelles de l’IFIS (Institut de Formation des Industrie de Santé) avec la formation de certificats de qualifications professionnelles (CQP) des métiers de la production et de la Qualité, intégrés sous forme de module à notre licence professionnelle. Les personnes en CQP pourront dans le cadre des accords de formation professionnelle de la branche et du passeport formation continue de l’Université, obtenir sur plusieurs années, le diplôme de la licence professionnelle. L’usine école EASE fait partie d’un projet de construction de 3 sites dans le monde. Le site d’Illkirch sera le 2ème à ouvrir ses portes après celui du MIT à Boston et avant celui de Singapour.

Compétences à acquérir

1. Technicien de Fabrication (production et conditionnement).
Conduire et assurer le fonctionnement des équipements d’une ligne de production.
Identifier les anomalies de ces équipements et proposer des solutions.
Renseigner les documents de production et de lots.
Organiser et piloter les process de production.
Manipuler et organiser la circulation des produits (actifs, excipients, conditionnement).
2. Technicien de Méthodes et Process Pharmaceutiques.
Mettre en œuvre les techniques de développement industriel et régler les équipements.
Interpréter et exploiter les résultats de développements industriels.
Evaluer et exploiter la reproductibilité des procédés de développement industriels.
Détecter et anticiper les difficultés techniques.
Appliquer et faire appliquer des procédures.
3. Technicien de Formulation des Médicaments (développement galénique et formulation).
Mettre en œuvre des techniques de fabrication et contrôle des différentes formes galéniques.
Maîtriser les différents équipements de développement galénique et anticiper les difficultés.
Adapter le matériel aux essais de formulation.
Connaître et savoir manipuler les matières premières.

Contrôle des connaissances

Réf. Arrêté du 17 nov. 1999 relatif à la licence professionnelle, article 10.

9.1. Le contrôle des connaissances et aptitudes s'effectue par un contrôle continu (correspondant à toute notation hors session d’examen – par exemple : QCM, écrit, rapport de travail personnel ou de travaux pratiques, présentation orale, …) en première session. Un minimum de trois notes est exigible pour une UE et d’au moins une note pour un élément pédagogique.
En cas d’ajournement à la première session, l’étudiant conserve pour la deuxième session les UE validées lors de la première session.
Pour les UE non validées, l’étudiant est tenu de se présenter en deuxième session aux épreuves des différents éléments pédagogiques constitutifs de cette UE pour lesquels il avait obtenu une note inférieure à la moyenne.
Néanmoins, l’étudiant peut conserver, à sa demande, le bénéfice des unités d’enseignement pour lesquelles il a obtenu une note égale ou supérieure à 8/20 (cf. règle de compensation semestrielle entre UE). Dans ce cas, il devra adresser une demande écrite au service de scolarité dans les sept jours qui suivent la mise à disposition du relevé de notes.

La seconde session se déroule sous la forme d’épreuves orales.

La note de stage attribuée après validation du stage est comptabilisée dans la note du second semestre
9.2.
La licence professionnelle est décernée aux étudiants qui ont obtenu à la fois une moyenne générale égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’ensemble des unités d’enseignement, y compris le projet tutoré et le stage, et une moyenne égale ou supérieure à 10 sur 20 à l’ensemble constitué du projet tutoré et du stage. La compensation entre éléments constitutifs d’une unité d’enseignement, d’une part, et les unités d’enseignements, d’autre part, s’effectue sans note éliminatoire.

9.3. L’évaluation du projet tutoré comprend une présentation orale du projet, suivie de questions, devant un groupe composé du responsable de la licence professionnelle et d’au moins deux enseignants participant à la formation dont nécessairement le tuteur du projet. L’évaluation du stage est réalisée par un jury de stage comprenant pour moitié des enseignants-chercheurs intervenants dans l’enseignement et pour moitié des professionnels de l’industrie pharmaceutique.

9.4. La licence est délivrée sur proposition d’un jury désigné par le Doyen qui comprend, pour au moins un quart et au plus la moitié, des professionnels des secteurs concernés par la licence professionnelle.

9.5. Lorsque la licence professionnelle n’a pas été obtenue, les unités d’enseignement dans lesquelles la moyenne de 10 a été obtenue sont capitalisables. Ces unités d’enseignement font l’objet d’une attestation délivrée par l’établissement.
 

Contact

Béatrice Heurtault

Équipe pédagogique

Bruno Van Overloop

Béatrice Heurtault

  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Pour répondre à la demande de nos partenaires industriels et de l’organisme paritaire de la branche (Leem) et de nos étudiants, nous ouvrons non plus une licence professionnelle mais une mention licence professionnelle avec 3 parcours différenciés. Nous pourrons ainsi répondre au besoin des industries en augmentant notre offre en direction des étudiants et confirmer nos excellents taux de réussite et de placement de nos candidats dans l’industrie pharmaceutiques et de santé. Notre offre de formation ainsi adaptée s’appuiera sur EASE, l’entreprise école qui ouvrira en septembre 2017 et permettra un développement conjoint des activités de formations professionnelles de l’IFIS (Institut de Formation des Industrie de Santé) avec la formation de certificats de qualifications professionnelles (CQP) des métiers de la production et de la Qualité, intégrés sous forme de module à notre licence professionnelle. Les personnes en CQP pourront dans le cadre des accords de formation professionnelle de la branche et du passeport formation continue de l’Université, obtenir sur plusieurs années, le diplôme de la licence professionnelle. L’usine école EASE fait partie d’un projet de construction de 3 sites dans le monde. Le site d’Illkirch sera le 2ème à ouvrir ses portes après celui du MIT à Boston et avant celui de Singapour.

Compétences à acquérir

1. Agent de maîtrise, Technicien Supérieur (fabrication, production, contrôle qualité, recherche et
développement).
Maîtriser les opérations unitaires du génie des procédés adaptés à la valorisation des substances végétales.
Maîtriser la caractérisation biochimique/phytochimique et l'évaluation de l'activité biologique des ingrédients naturels
Conduire et assurer le fonctionnement des équipements d’une ligne de production
Savoir consigner et présenter des résultats, maîtriser des documents techniques en anglais.
2. Assistant Technique d'Ingénieur d'Etudes (recherche et développement en produits de santé à
base de plantes/ingrédients naturels).
Maîtriser la caractérisation chimique et l'évaluation de l'activité biologique des ingrédients naturels.
Etre capable de participer à l'élaboration de nouveaux produits (extraction, caractérisation des propriétés biologiques).
Accompagner les études de développement analytique.
3. Technicien de Recherche (recherche et développement en produits de santé à base de
plantes/ingrédients naturels).
Maîtriser les référentiels applicables à la mise sur le marché de nouveaux produits de son domaine (contrôle, réglementation).
Maîtriser les techniques de laboratoires et les équipements de développement des procédés (extraction, caractérisation, identification….).

Contact

Catherine Senecheau

Conditions d'admission

Les informations se retrouvent sur le site de la Faculté de pharmacie:
http://pharmacie.unistra.fr/etudes-et-scolarite/admission-et-inscription/candidatures-a-une-licence-professionnelle/
  Les candidats sont sélectionnés sur dossier et sur entretien par une commission de recrutement.

- Composition de la commission pédagogique :
Les responsables de la licence professionnelle et un ou deux enseignants de la licence professionnelle.

- Commission de recrutement professionnelle :
Conseillers en recrutement du CFA Leem national et du CFA Leem Alsace.

A l’issue de ce processus de sélection, les candidats sont classés et la liste définitive des candidats admis en licence professionnelle est arrêtée par le responsable de la formation, en fonction des potentialités du marché de l’emploi en accord avec le CFA Leem Alsace et sous réserve de l’obtention d’un contrat d’alternance.

Pour les étudiants en formation initiale en L2 mention sciences du vivant: une pré-orientation active en début de L2 est mise en place par un parcours spécifique (L2 MM) et un entretien individuel.

Pour les étudiants en formation initiale titulaire d’un BTS ou d’un DUT, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Pour les candidats en formation continue, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra également être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Publics visés

Les étudiants sont recrutés après entretien dans diverses filières de l’Université de Strasbourg ou à l’extérieur de celle-ci.
- Licence Domaine Sciences, Technologie, Santé, Mention Sciences du vivant, toutes spécialités (120
crédits validés).
- Licence Mention PACES toutes spécialités (60 crédits validés, non classé en rang utile) + L2 Licence
Domaine Sciences, Technologie, Santé, Mention Sciences du vivant, toutes spécialités, (60 crédits
validés).
- Licence Domaine Sciences, Technologie, Santé, mention Science du vivant, L2 parcours « métiers
du médicament ».
- DUT Génie industriel et maintenance (Université de Strasbourg)
- DUT Qualité, logistique industrielle et organisation (Université de Strasbourg)
- DUT Génie biologique (industries alimentaires et biologiques) (Université de Strasbourg)
- DUT Chimie (Université de Strasbourg).

- BTS Maintenance industrielle (Lycées : Schwilgué, Sélestat ; Th Deck, Guebwiller ; CFA Rhénan
Strasbourg).
- BTS Contrôle industriel et régulation automatique (Lycées : Louis Couffignal, Strasbourg ; Louis
Armand, Mulhouse ; CFAI Haut Rhin, Mulhouse).
- BTS Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries (lycée Jean Rostand, Strasbourg)
- BTS Chimiste (Lycée Lavoisier, Mulhouse).
- BTS Assistance d’ingénieur (Lycée Louis Armand, Mulhouse).

- IMT Tours.

Au sein de la licence mention Sciences du vivant, un parcours intitulé « métiers du médicament » (L2 MM) est spécifiquement proposé pour une orientation vers la Mention licence professionnelle aux étudiants de L1 Sciences du vivant.

Modalités d'inscription

Les informations se retrouvent sur le site de la Faculté de pharmacie:
http://pharmacie.unistra.fr/etudes-et-scolarite/admission-et-inscription/candidatures-a-une-licence-professionnelle/
  Les candidats sont sélectionnés dans un premier temps sur dossier puis les candidats retenus seront auditionnés d’abord par une commission pédagogique, puis par une commission de recrutement professionnelle.

- Composition de la commission pédagogique :
Les responsables de la licence professionnelle et un ou deux enseignants de la licence professionnelle.

- Commission de recrutement professionnelle :
Conseillers en recrutement du CFA Leem national et du CFA Leem Alsace.

A l’issue de ce processus de sélection, les candidats sont classés et la liste définitive des candidats admis en licence professionnelle est arrêtée par le responsable de la formation, en fonction des potentialités du marché de l’emploi en accord avec le CFA Leem Alsace et sous réserve de l’obtention d’un contrat d’alternance.

Pour les étudiants en formation initiale en L2 mention sciences du vivant: une pré-orientation active en début de L2 est mise en place par un parcours spécifique (L2 MM) et un entretien individuel.

Pour les étudiants en formation initiale titulaire d’un BTS ou d’un DUT, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Pour les candidats en formation continue, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra également être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Modalités d'inscription

Les informations se retrouvent sur le site de la Faculté de pharmacie:
http://pharmacie.unistra.fr/etudes-et-scolarite/admission-et-inscription/candidatures-a-une-licence-professionnelle/
  Les candidats sont sélectionnés dans un premier temps sur dossier puis les candidats retenus seront auditionnés d’abord par une commission pédagogique, puis par une commission de recrutement professionnelle.

- Composition de la commission pédagogique :
Les responsables de la licence professionnelle et un ou deux enseignants de la licence professionnelle.

- Commission de recrutement professionnelle :
Conseillers en recrutement du CFA Leem national et du CFA Leem Alsace.

A l’issue de ce processus de sélection, les candidats sont classés et la liste définitive des candidats admis en licence professionnelle est arrêtée par le responsable de la formation, en fonction des potentialités du marché de l’emploi en accord avec le CFA Leem Alsace et sous réserve de l’obtention d’un contrat d’alternance.

Pour les étudiants en formation initiale en L2 mention sciences du vivant: une pré-orientation active en début de L2 est mise en place par un parcours spécifique (L2 MM) et un entretien individuel.

Pour les étudiants en formation initiale titulaire d’un BTS ou d’un DUT, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Pour les candidats en formation continue, une mise à niveau en début de licence professionnelle pourra également être proposée par une commission pédagogique au vu du dossier de chaque candidat.

Modalités d'inscription

Etre âgé(e) de moins de 31 ans pour bénéficier d’un contrat d’apprentissage
Et avoir obligatoirement validé un diplôme de niveau Bac+2 :
- Licence 2 Science du vivant, parcours orienté « Métiers du Médicament»
- Licence 2 Chimie-Biologie
- DUT Chimie
- DUT Génie industriel et maintenance
- DUT Qualité, logistique industrielle et organisation
- DUT Génie biologique (industries alimentaires et biologiques)
- BTS Métiers de l'Esthétique, Cosmétique, Parfumerie
- BTS Maintenance industrielle
- BTS Contrôle industriel et régulation automatique
- BTS Qualité dans les industries alimentaires et les bio-industries
- BTS Chimiste
- BTS Assistance d’ingénieur
Les étudiants de plus de 31 ans peuvent bénéficier d’un contrat de professionnalisation.
Modalités de sélection
Dossier de candidature disponible sur le site Internet de l’Université
Examen du dossier et entretien de sélection
 

Débouchés

Technicien de fabrication (production et conditionnement)
Technicien de développement industriel / méthodes
Technicien galéniste (développement galénique et formulation)
Animateur d’équipe ou responsable de secteur.
 

Poursuite d'études

La licence professionnelle ayant vocation à une insertion rapide dans le monde professionnelle puisqu'elle se réalise en alternance, une poursuite d'étude (en master notamment) est davantage à envisager dans le cadre de la formation continue après quelques années d'activités professionnelles.

Aide à la poursuite d'étude/insertion professionnelle

Le taux d’insertion à 1 mois est en moyenne de 55% pour atteindre 85% à 6 mois. Ce taux se confirme et se stabilise dans les enquêtes (12 et 24 mois) à 75-80%. Les enquêtes nationales supérieures à 24 mois malgré un nombre plus faible de répondants confirment pleinement les enquêtes CFA et internes. Le taux d’emploi est de 86 %, le taux de stabilité des emplois est de 65%, et le salaire net médian de 1750 €.
Le taux de poursuite d’étude se situe entre 5 et 10% selon les promotions et concerne soit des écoles d’ingénieurs soit des masters hors Université de Strasbourg.
Nos diplômés trouvent majoritairement en premier emploi des CDD pour 60% et pour 26% des CDI. Les emplois sont essentiellement des postes de techniciens en production ou en contrôle qualité. Les diplômés qui possèdent une double formation ou la maîtrise de plusieurs langues trouvent souvent un emploi dans l’entreprise d’alternance et par conséquent un CDI. Globalement les emplois sont dans les secteurs d’activités visés par la formation de licence professionnelle Procédés et Technologies Pharmaceutiques. Les grosses entreprises embauchent peu après l’alternance, alors que les PME investissent dans l’alternance pour préparer une future embauche.

Codes Rome

  • H1502 - Management et ingénierie qualité industrielle
  • H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation

Codes Rome

  • H1503 - Intervention technique en laboratoire d'analyse industrielle
  • H1403 - Intervention technique en gestion industrielle et logistique
  • H1404 - Intervention technique en méthodes et industrialisation

Poursuite d'étude

Débouchés
La formation a été conçue pour permettre au futurs diplômés d’intégrer une entreprise des secteurs des produits de santé à base de plantes (médicament, complément alimentaire, produit de cosmétique, dispositif médical) en y occupant les postes suivants:
- Agent de maîtrise, Technicien Supérieur (fabrication, production, contrôle qualité, recherche et développement)
Il conduit et assure le fonctionnement des équipements d’une ligne de production
- Assistant Technique d’Ingénieur d’Etudes (recherche et développement en produits de santé à base de plantes/ingrédients naturels)
Il participe à l’élaboration de nouveaux produits (extraction et caractérisation des propriétés biologiques) et accompagne les études de développement analytique
- Technicien de Recherche (recherche et développement en produits de santé à base de plantes/ingrédients naturels)
Il réalise des analyses, des synthèses et des études dans le cadre d’un projet de recherche dans le respect de la réglementation

Poursuite d’études
Une poursuite d'étude (en master notamment) est envisageable dans le cadre de la formation continue après quelques années d'activités professionnelles.
La faculté des sciences de la vie propose un parcours de master en adéquation avec la parcours Produits de santé à base de plantes, le parcours Plantes, molécules bio-actives et valorisation

Structure et organisation pédagogiques

L’ensemble des 3 parcours de la mention se fera en alternance sous forme majoritairement de contrats d’apprentissage (extension jusqu’à 30 ans en Région Grand Est) dans le cadre du CFA Leem Alsace ou à défaut sous forme de contrat de professionnalisation dans le cadre du SFC de l’Université de Strasbourg. Les trois parcours de la mention serviront également de modules de formation pour les Certificats de Qualification Professionnelle de L’IFIS (Institut de Formation des Industries de Santé) dans le cadre de la convention signée avec l’Université.
La mention a mis en place certaines modalités particulières relatives à l’alternance et qui prend en compte le statut salarié de nos apprentis (contrôle présentiel par ½ journée, registre d’absence, …).
Les aménagements spécifiques aux apprentis concernent essentiellement la mise en place d’un planning d’alternance en entreprise compatible avec des terrains d’apprentissage parfois éloignés du site de formation universitaire (1 semaine en formation / 3 semaines en entreprise).
La licence professionnelle est ouverte en formation initiale (statut étudiant ou apprenti) et en formation continue à plein temps, du 5 septembre de l’année au 30 septembre de l’année civile suivante. Afin de simplifier l’organisation pédagogique et pratique de la formation, tous les candidats suivent le même calendrier à savoir celui de l’alternance. Les candidats statut étudiant sont en projet tutoré pendant les périodes d’alternance en entreprise des candidats statut apprentis. Ce choix permet une meilleure cohésion de l’ensemble des candidats quel que soit leur statut d’inscription.

Concernant le numérique, les étudiants bénéficient de la plateforme « Moodle » de l’Université de Strasbourg. Les étudiants de la Mention Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation suivront leurs enseignements théoriques dans une salle dédiée équipée d’un tableau et de boitiers interactifs. Les outils audio-visuels (tableau et caméra) sont utilisés en communication pour l’analyse et le « retro feed back » des mises en situation. Les étudiants bénéficient également de « e-learning » développé par la faculté et le CFA Leem.

La validation des acquis de l’expérience n’est que très peu présente dans notre formation compte tenu de l’âge des candidats compatible avec l’apprentissage, cependant l’intégration des CQP accélèrera le développement de la VAE en partenariat avec l’IFIS.
Certains candidats ont néanmoins bénéficié par le passé d’une Validation des Acquis Personnels et Professionnels (VAPP) pour se présenter aux entretiens de sélection de la licence PTP ce qui pourra se poursuivre dans le cadre de cette offre élargie (3 parcours).

Afin de faciliter le contexte de vie des étudiants alternants, ces derniers peuvent bénéficier depuis 2016 de logements dans une résidence qui leur est prioritairement réservée. Les 200 studios (18 M2) peuvent être réservés à la semaine, au mois ou à l’année pour un coût net très compétitif. Les étudiants peuvent utiliser cette résidence lors des semaines d’enseignement à la Faculté. La résidence gérée par le CROUS se situe face à la faculté et la ligne de tram. Cette résidence est également complémentaire du projet usine école EASE.

Programme des enseignements

Qualité dans les industries de santé

Procédés et technologie pharmaceutiques

Produits de santé à bases de plantes

Contact

Faculté de Pharmacie

74 ROUTE DU RHIN
67401 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN
0368854110

Bruno Van Overloop