Flux RSS

Flux RSS

Actualités

6 févr. 2018

Journée Portes Ouvertes, samedi 17 février 2018

28 nov. 2017

C'est le moment de s'informer sur la nouvelle voir d'accès en 2° année de santé...

Toutes les actualités

Vous êtes ici :  Accueil   >   Études et scolarité   >   Offre de formation   >   Le Master Sciences du médicament   >   Pharmacologie et Toxicologie

Pharmacologie et Toxicologie

Mis à jour le 19/01/2018

Dépôt de candidature en ligne

Le dépôt de candidature en ligne est obligatoire. Il est accessible en cliquant sur le lien suivant :

Candidature master par E-candidat

Description du parcours

Domaine : Sciences, technologies, santé
Mention : Sciences du médicament
Parcours : Pharmacologie et Toxicologie

La spécialité est accessible :
- en formation initiale

Responsables de la formation

Pr Jean-Pierre Gies & Françoise Pons

Renseignements et candidatures

Renseignements pédagogiques : Pr Françoise Pons – e-mail : pons@unistra.fr

Renseignements administratifs/Inscription : Service de scolarité, 74 route du Rhin, 67401 Illkirch-Graffenstaden - Tél : 03 68 85 41 12 - e-mail : pharma-master@unistra.fr

Candidature : Candidature en ligne obligatoire en cliquant sur le lien suivant : Candidature master

Présentation générale du Master

La pharmacologie et la toxicologie sont des disciplines scientifiques qui étudient les mécanismes moléculaires, cellulaires et tissulaires à l’origine de l’efficacité et des effets indésirables des médicaments et des autres substances actives sur les organismes vivants. Ces disciplines sont essentielles dans la découverte et le développement des médicaments, et pour leur bon usage après leur mise sur le marché. La Pharmacologie et la Toxicologie ont également une place centrale dans la conception des cosmétiques ou des produits phytosanitaires, dont l’activité et la sécurité doivent être également établies.

Le Parcours « Pharmacologie et Toxicologie » offre une formation qui vise à permettre aux étudiants d’acquérir les compétences nécessaires à l’exercice des métiers en relation avec la découverte et le développement des médicaments, des cosmétiques ou des produits phytosanitaires, ou le bon usage de ces substances actives, ceci aussi bien en milieu industriel qu’en milieu académique.

Conditions d’admission

M1 : La première année du Master est accessible à :

  • Etudiants titulaires d’une Licence en Sciences, mentions "Physiologie et biologie cellulaire", "Biochimie", "Biologie moléculaire", ou équivalente,
  • Etudiants de Pharmacie ayant validé leur DFASP1,
  • Etudiants ayant un parcours universitaire jugé équivalent par la commission pédagogique du Master.

Les candidats devront avoir de solides connaissances de base en Physiologie, Biochimie et/ou Biologie cellulaire et moléculaire, ainsi que des notions de Pharmacologie et/ou des connaissances sur le médicament.

M2 : La deuxième année du Master est accessible à:

  • Etudiants titulaires d’un M1 Pharmacologie et/ou Toxicologie,
  • Etudiants ayant validé  un M1 équivalent et pouvant justifier de connaissances solides en pharmacologie, toxicologie et sur le médicament,
  • Etudiants de Pharmacie ayant validé un DFASP2 option Industrie-Recherche ailleurs qu’à Strasbourg.

M1 et M2 : Le recrutement se base sur l'analyse des dossiers de candidature des différents candidats. Dans cette analyse, sont pris en compte : la formation du candidat, son niveau dans les matières fondamentales pour lesquelles des connaissances de bases sont requises, et les motivations et le projet professionnel du candidat. Une expérience acquise lors de stages volontaires en laboratoire constitue un plus pour l'admission La décision d'acceptation ou de refus est prise par la commission pédagogique d'admission en master Sciences du médicament.

Il n'y a pas d'admission de droit en M1 ou M2.
Toutes les admissions sont prononcées après avis de la Commission pédagogique.

Contenu pédagogique

Les enseignements du Parcours s’articulent autour de 5 axes :

- Enseignements fondamentaux : Grandes pathologies ; Pharmacologie moléculaire et intégrée ; Toxicologie cellulaire et moléculaire et Toxicologie intégrée ; Pharmacocinétique en recherche et développement ; Découverte et développement de médicaments

- Enseignements de méthodologie en recherche et développement précliniques : Méthodologie du travail de recherche ; Modèles génétiques animaux ; Modèles précliniques en pharmacologie ; Recherche et plateforme ; Techniques de culture cellulaire et d’histologie

- Enseignements transversaux : Formation aux essais cliniques ; Enregistrement du médicament (AMM) ; Règlementation du médicament ; Formulation des médicaments

- Enseignements d’ouverture professionnelle : Innovation thérapeutique ; Ethique et médicaments ; Communication et gestion de projet ; Prévention des risques en laboratoire

- Stages : Immersion en laboratoire (1 mois) ; Stage de fin d’études (6 mois en France ou l’étranger)  

La formation est basée sur de nombreux travaux pratiques, travaux personnels ou en petits groupes, et travaux de mises en situation, afin de préparer au mieux les étudiants à leur stage de fin d’études (M2S4) et à leur future insertion professionnelle. Certains travaux personnels sont rédigés et présentés en Anglais. Le stage de Master 2 peut être réalisé dans un laboratoire de recherche académique ou privé en France ou à l’étranger.

La formation s’appuie sur la recherche effectuée dans les nombreuses unités de recherche présentes à la Faculté de Pharmacie de Strasbourg (pharmacie.unistra/recherche/), mais aussi à la Faculté de Médecine de Strasbourg, la Faculté des Sciences, l’Ecole supérieure de biotechnologies (ESBS), l’Institut de génétique et de biologie moléculaire (IGBMC), et l’Etablissement français du sang de Strasbourg. La formation bénéficie également de la présence d’une forte densité d’industries Pharmaceutiques dans la région Grand Est et le bassin Rhénan. Ainsi, des enseignements sont dispensés par des chercheurs du milieu académique ou du privé.

Compétences visées

Les compétences visées par la formation sont :

- Maîtrise des connaissances fondamentales en pharmacologie, toxicologie et pharmacocinétique, nécessaires à l’analyse et la compréhension des effets pharmacologiques et toxicologiques des substances actives sur les organismes vivants ;

- Maîtrise théorique et pratique des méthodes et techniques expérimentales utilisées en recherche préclinique fondamentale et appliquée ;

- Acquisition d’un raisonnement scientifique pertinent et approfondi indispensable pour étudier et caractériser les mécanismes impliqués dans les réponses biologiques induites par les substances actives sur les organismes vivants ;

- Capacité à concevoir, réaliser ou analyser des études précliniques ou cliniques, ou des dossiers d'autorisation de mise sur le marché des médicaments ;

- Capacité à analyser des informations scientifiques et à les communiquer à l’oral et à l’écrit, en français et en anglais.

Débouchées

A l'issue de sa formation, le titulaire du Master pourra se positionner tout au long de la chaîne de développement d'un candidat médicament. Il pourra contribuer à la découverte et la validation de nouvelles cibles thérapeutiques, à l'étude de l’activité et de la sécurité de candidats médicament en préclinique, au développement clinique de candidats médicament, ainsi qu’à la constitution du dossier d’autorisation de mise sur le marché. Le titulaire du Master pourra également évoluer dans le domaine de la pharmacovigilance.

Les étudiants titulaires de cette spécialité peuvent prétendre à :

  • Une insertion professionnelle dans les industries pharmaceutiques, phyto-pharmaceutiques ou cosmétiques (secteur de la recherche et du développement dans des Big Pharma, Industries des Biotechnologies, Sociétés de Services sur Contrat (CRO), Start-up). Les métiers vers lesquels peut déboucher cette formation sont les métiers de chargé de recherche préclinique ou clinique, responsable de projets en recherche et développement préclinique, pharmacovigilant.
  • Une poursuite d’études en thèse d’Université leur permettant d’accéder aux plus hautes fonctions dans le secteur privé (responsable de projet) ou aux métiers de la recherche en milieu académique (CNRS, Inserm) et de l’enseignement supérieur (Université).
  • Une poursuite d’études en vue d’une spécialisation dans le domaine de la recherche clinique, du marketing ou du commerce.

Le taux d’insertion professionnelle à 18 mois est de 100%. Les emplois occupés sont : Chef de projet ou chargé de recherche dans l’industrie pharmaceutique, Coordinateur d’études cliniques, Gestionnaire de données cliniques, Pharmacovigilant, Doctorant.