Vous êtes ici :  Accueil   >   Études et scolarité   >   Offre de formation   >   Le diplôme d'Etat de Docteur en Pharmacie

Le diplôme d'Etat de Docteur en Pharmacie

Le régime des études en vue du diplôme d’Etat de docteur en pharmacie est régi par plusieurs arrêtés ministériels qui ont remplacé progressivement celui du 17 juillet 1987 à la rentrée 2015 : arrêté du 28 octobre 2009 relatif à la première année commune aux études de santé, arrêté du 22 mars 2011 relatif au régime des études en vue du diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques (1er cycle) et arrêté du 8 avril 2013 relatif au régime des études en vue du diplôme d’Etat de docteur en pharmacie (2ème et 3ème cycle).

L’organisation des études fait depuis 2009 l’objet d’une importante réforme en vue d’adapter les études de santé aux standards européens, intégrant progressivement le système LMD (licence – master – doctorat), notamment par une organisation des enseignements par semestres et par unités d’enseignement (UE), chaque UE étant affectée de crédits européens (ECTS).

L’arrêté du 28 octobre 2009 relatif à la première année commune des études de santé a été mis en œuvre à la rentrée 2010.

La première année commune des études de santé (PACES) est une année commune aux études de médecine, d’odontologie, de pharmacie et de maïeutique (sage-femme). L’admission en 2ème année étant contingentée pour chacune des filières (numerus clausus), des épreuves classantes (concours) ont lieu à la fin des 2 semestres de cette première année.

Par la suite, l’arrêté du 22 mars 2011 relatif au régime des études en vue du diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques (DFGSP) a modifié les enseignements des 2ème (DFGSP 2) et 3ème années (DFGSP 3) d’études, complétant ainsi le 1er cycle d’études. Il a été mis en œuvre aux rentrées universitaires 2011-2012 et 2012-2013. Ce nouveau diplôme national, délivré après la validation des 3 années du 1er cycle d’études,  confère un grade  équivalent à celui d’une licence.

Enfin, l’arrêté du 8 avril 2013 détermine les modalités du 2ème cycle d’études, 4ème et 5ème années, aboutissant à un diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques (DFASP) équivalent au grade de master, un certificat de synthèse pharmaceutique étant en outre exigé avant de poursuivre le 3ème cycle qui est soit court, avec une 6ème année d’études, soit long pour les étudiants reçus au concours de l’internat, finalement la soutenance d’une thèse d’exercice est nécessaire pour l’obtention du diplôme d’Etat de docteur en pharmacie.

Les filières / parcours des études de pharmacie

Au cours de leurs études, les étudiants auront à choisir une filière, dénommée ensuite parcours en application de la réforme, parmi les trois qui leur sont proposées :

-          la filière officine, parcours officine, destinée à former des pharmaciens se préparant principalement à travailler dans une pharmacie privée ;

-          la filière internat, parcours pharmacie hospitalière – bilogie médicale – recherche, débouchant principalement sur les métiers de l'analyse de biologique médicale, de l'exercice de la pharmacie en milieu hospitalier et de la recherche ; après un concours, les étudiants admis en internat verront leurs 4 années de spécialisation sanctionnées par l’obtention d’un diplôme d’études spécialisées (DES) ; ils peuvent éventuellement préparer également un doctorat d'université ;

la filière industrie-recherche, parcours industrie-recherche,  préparant aux diverses carrières de l'industrie pharmaceutique et de la recherche publique (enseignement supérieur, CNRS, INSERM), une spécialisation de l'étudiant au sein de cette filière est possible en confortant sa formation dans le cadre du master « sciences du médicament », puis éventuellement d’un doctorat d’université.



Détail des enseignements (descriptif des UE et matières) : voir le livret pédagogique.