Flux RSS

Flux RSS

Actualités

27 janv. 2017

La Faculté de Pharmacie et la Fondation Université de Strasbourg lancent un...

21 juil. 2016

La rentrée commence dès le jeudi 1er septembre 2016      Le programme des...

Toutes les actualités

Vous êtes ici :  Accueil   >   Infos pratiques   >   Hygiène et sécurité   >   Premiers soins - Conseils

Premiers soins - Conseils

EN CAS D’URGENCE APPELER :

DANS TOUS LES CAS :

Dans tous les cas, alerter ou faire prévenir un secouriste.
Si nécessaire, appeler un médecin ou le SAMU.
Centre anti poisons 03 88 37 37 37
SAMU 15
Trait d’union Centre de soins de l’infection par le VIH 03 69 55 05 01 ou 03 69 55 04 76
Ne pas raccrocher tant que votre correspondant ne vous l’a pas spécifié : il aura des questions à vous
poser pour que l’intervention soit efficace.
Prévenir le service de santé au travail de l’UdS ou de médecine de prévention des personnels CNRS.
Site de l’Esplanade : 03 68 85 15 10 (UdS) 03 68 85 15 08 (CNRS)
Site d’Illkirch : 03 68 85 86 37 (UdS) bâtiment IUT
Site de Cronenbourg : 03 88 10 63 22 (CNRS)


Affiche : Conduite à tenir en cas d’accident Premiers soins

Brûlure chimique

· Brûlure cutanée
Laver immédiatement et abondamment à l’eau courante pendant 15 minutes, après avoir retiré
les vêtements contaminés. Ne pas tenter de retirer les vêtements adhérents.
· Brûlure cutanée par acide fluorhydrique
Laver immédiatement à l’eau courante pendant 15 minutes, après avoir retiré les vêtements
contaminés, puis appliquer le gel de gluconate de calcium (*) en couche épaisse + pansement,
toutes les 3 heures.
Appeler le centre anti poison ou le SAMU en précisant qu’il s’agit d’une brûlure à l’acide
fluorhydrique
· Projection chimique oculaire
Lavage immédiatement à l’eau courante (sans chercher à enlever les verres de contact s’il y
en a), prendre le relais avec un flacon lave-oeil à remplir avec de l’eau et continuer à rincer
pendant 15 minutes.
Consulter un ophtalmologiste.
ATTENTION au risque d’intoxication par inhalation : appeler le centre anti poison.

(*) disponible au magasin de chimie de l’UdS

Brûlure thermique

Refroidir la partie brûlée sous l’eau courante pendant au moins 10 minutes, sans retirer les
vêtements.

Hémorragie (saignement abondant)

Faire un pansement compressif ou un tampon relais, à l’aide de compresses ou d’un linge propre
plié en tampon, à maintenir jusqu’à l’arrivée des secours.
NE PAS UTILISER DE GARROT, NI DE COTON, NI D’ANTISEPTIQUE


· Amputation
Conserver le segment amputé au sec dans un sachet plastique fermé, mis dans un autre
sachet contenant de la glace ou, utiliser un kit de récupération de membre sectionné.

Plaie simple

Se laver les mains et si possible se protéger les mains avec des gants à usage unique.
Laver la plaie à l’eau et au savon, rincer et sécher avec une compresse propre.
Appliquer un antiseptique en unidose de préférence (chlorexidine).
Protéger avec un pansement adhésif tout prêt ou une compresse propre et du sparadrap.
Vérifier la vaccination antitétanique (rappel tous les 10 ans).


· Blessure avec du matériel biologique
Laver avec de l’eau et du savon et rincer abondamment.
Désinfecter avec du Dakin Cooper ou de l’alcool ou à défaut tout autre antiseptique disponible, si
possible par trempage avec un temps de contact d’au moins 5 minutes.
Si le matériel biologique est d’origine humaine, appeler le Trait d’union, centre de soins de
l’infection par le VIH.

Electrisation

Couper la source de courant.
Une électrisation même légère peut provoquer des traumatismes internes.
Appeler le SAMU.

Intoxication par ingestion

Ne pas faire vomir et ne pas faire boire.
Appeler le SAMU, le centre anti poisons.

Intoxication par inhalation

Soustraire la victime en se protégeant de l’atmosphère polluée (port d’un masque à cartouche
adapté).
Appeler le SAMU, le centre anti poisons.