Services communs et plateformes techniques

Sommaire de la page

PACSI  Plateforme d'analyse chimique de Strasbourg Illkirch

Responsables de la PACSI

  • Responsable pilotage scientifique et administratif PACSI : Delphine GARNIER

Contact

+33 (0)3 68 85 41 29 (RMN et Masse)
Localisation :

Faculté de pharmacie
Bâtiment F - Salle F011-F017
74 route du Rhin - CS 60024
67401 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Cedex

Afin d'obtenir des identifiants d'accès pour le site de dépôt des demandes de masse (sca.u-strasbg.fr), veuillez retourner la fiche d'inscription signée par vous-même et votre chef d'équipe. Elle est à télécharger en version française et en version anglaise.

Descriptif de la PACSI

La Plateforme d’analyse chimique de Strasbourg-Illkirch (PACSI) regroupe les services de Résonance magnétique nucléaire (RMN) et de spectrométrie de masse (MS) de la Faculté de pharmacie de l’Université de Strasbourg.

Fort d’un savoir-faire et d’une expertise en RMN et en spectrométrie de masse, la PACSI vous propose ses services pour l’analyse structurale de molécules, l’analyse de spectres, la détermination de masse exacte ou de formule brute de molécules organiques, qu'elles soient naturelles ou de synthèse. Les services de la PACSI sont accessibles à tout étudiant, doctorant, post-doctorant et chercheur de laboratoires publics ou privés qu’ils soient ou non localisés sur le campus d’Illkirch, dans la mesure où la PACSI a la capacité de les assurer.

Ces plateformes sont accessibles à tout étudiant, doctorant, post-doctorant et chercheur de laboratoires universitaires et privés.

Équipements

  • Spectromètre RMN Bruker Avance III - 400 MHz muni d’un passeur automatique d’échantillons
    • Sonde BBFO+
 mm (multi-noyaux dont Fluor)

    Analyses 1D et 2D en routine ou à la demande

  • Spectromètre RMN Bruker Avance III - 500 MHz muni d’un passeur automatique d’échantillons
    • Sonde BBFO+ 5 mm (multi-noyaux dont Fluor) 
    • Sonde inverse duale en flux LC-NMR 30 μL, H-X-D, ATM
    • Sonde en flux CapNMRTM 5 μL

    Analyses 1D et 2D en routine ou à la demande
    Demande sur place

    GC-MS, basse ou haute résolution
    • GC : Agilent 7890
    • Sources : IE/FI
    • Analyseur : ToF, Jeol AccuToF CCV

    Analyse de molécules volatiles apolaires à peu polaires.
    Comparaison de structure avec base de données NIST
    Demande à déposer sur le site de la PACSI

  • LC-UV-MS/MS, haute résolution
    • C : Agilent 1200
    • Sources : ESI ou APCI
    • Analyseur : Q-ToF en tandem, Agilent Accurate Mass QToF 6520

    Analyse haute résolution de molécules peu polaires à polaires. Fragmentation MS2.
    Détermination de la masse exacte
    Demande à déposer sur le site de la PACSI

  • LC-DAD-MSn-SPE/NMR
    • LC : Agilent 1200
    • Sources : ESI u APPI
    • Analyseur : Trappe à ions, HCT Ultra Bruker
    • PE : Prospekt II, Spark Holland
    • NMR : Spectromètre RMN Bruker Avance III - 500 MHz

    • Sondes :
      • Sonde inverse duale en flux 30 μL, H-X-D, ATM
      • Sonde en flux CapNMRTM 5 μL

    Analyse de molécules peu polaires à polaires, de masse inférieure à 6000 g/mol. Fragmentation MSn.
    Système couplé permettant l’isolation et l’identification structurale de molécules même si elles ne sont présentes qu’en très faible quantité et dans des mélanges complexes.

Tarification

Les tarifs sont fournis sur demande.


PCBIS  Plateforme de chimie biologique intégrative de Strasbourg - UMS 3286

Contact

Pascal Villa
+33 (0)3 68 85 48 71
www.pcbis.fr
Localisation :

Plateforme de chimie biologique intégrative de Strasbourg (PCBIS) - UMS 3286 CNRS-Unistra
École supérieure de biotechnologie & Faculté de pharmacie
Boulevard Sébastien Brant
67412 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Cedex

La Plateforme de chimie biologique intégrative de Strasbourg (PCBIS) : un laboratoire de pointe spécialisé dans le criblage à haut débit

La PCBIS (Unité mixte de service CNRS-Unistra), comprend la chimiothèque, la ciblothèque et le criblage robotisé à haut débit qui permet de réaliser plus de 10000 tests par jour. Elle est la première plate-forme publique de découverte du médicament en Europe

Créée en 1999, la PCBIS, possède une chaîne de ressources et de compétences permettant d’accélérer la découverte de molécules bioactives. Ses prestations spécifiques s’étendent de la molécule aux tests in vitro et in vivo et s’articulent autour de différents services ouverts aux laboratoires publics ou aux industriels privés.

Développement de tests à façon

Les services « Criblage »et « Ciblothèque » assurent la validation et la miniaturisation des modèles biologiques, ainsi que la production des cibles moléculaires et cellulaires destinées au criblage (du clonage à l'expression en cellules eucaryotes et à l'obtention de lignées cellulaires stables ou transitoires).

Criblage robotisé (HTS)

Maîtrisant les outils validés par l’industrie pharmaceutique, le service « Criblage » réalise les tests robotisés des molécules sur les modèles biologiques et l’analyse des résultats afin d’initier la recherche de nouvelles molécules destinées à la composition de médicaments à venir. Les compétences de ce service sont proposées aux laboratoires académiques et commercialisées pour des jeunes pousses ou industries désirant accéder à ces technologies.

La chimiothèque

Le service « Chimiothèque » collecte et conditionne des molécules synthétisées par les chimistes ainsi que des produits naturels destinés au criblage et propose des études de relations structure-activité.  À ce jour, elle compte plus de 6000 molécules.


Pour renforcer ses prestations, la PCBIS s’est associée à un service d’analyses (TechMedILL) qui permet d’évaluer les propriétés ADME-Toxicité des molécules actives.

Gage de la qualité de ses services, la PCBIS a obtenu le label international ISO 9001. Labellisée IBiSA au niveau National et intégrée dans le projet Européen Eu-Openscreen, la PCBIS poursuit sa recherche de composés actifs afin de trouver des futurs médicaments dans les pathologies connues mais aussi les maladies rares ou négligées.


eBioCyt  Plateforme Bio-essais pharmacologiques et pharmacocinétiques en cytomique - UPS 1401

Responsables de la plateforme

  • Directrice : Pr Geneviève Ubeaud-Séquier
  • Ingénieur de recherche : Dr Jean Peluso

Contact

Pr Geneviève Ubeaud-Séquier
+ 33 (0)3 68 85 42 11
ubeaud[at]unistra.fr

Dr Jean Peluso
+ 33 (0)3 68 85 42 54
jpeluso[at]unistra.fr

Missions et engagement de eBioCyt
 - UPS 1401

eBioCyt est une plateforme de mise au point de bio-essais pharmacologiques et pharmacocinétiques en micro-volumes et lecture rapide mais aussi de tests en routine de réponse cellulaire permettant le criblage à haut débit au format 96 puits.
eBioCyt a été créée pour optimiser, valoriser et mettre au service de la communauté, les expertises technologiques en cytomique développées par le Dr Jean Peluso en y intégrant l’expertise en ADME/Tox du Pr Geneviève Ubeaud-Séquier. Ses principes fondateurs sont la mutualisation de moyens et l’intégration des politiques de ressources de haute technologie du laboratoire au sein d'une structure ouverte.


eBioCyt valorise son potentiel technologique en proposant des offres transversales de mise au point de tests pharmacologiques en cytomique.


La plateforme eBioCyt - UPS 1401 a plusieurs missions :

  • répondre aux besoins des utilisateurs pour l’acquisition de données en cytométrie et l’analyse de ces données et réaliser des prestations de service en fonction des capacités (infrastructure, équipement, personnel et expertise) de la structure, en proposant des tests existants adaptés aux besoins des équipes de recherche et en contribuant au développement des projets de recherche (académiques et privés),
  • mettre à disposition du matériel et des techniques pour réaliser des études en cytométrie  avec un service accompagné,
  • 
valoriser le savoir-faire par des publications, la rédaction de contrats de valorisation et des formations (initiales et continues).

Compétences

eBioCyt est une plateforme de tests en routine avec des méthodologies originales en cytomique (ADME, toxicité, inflammation, apoptose). Il s’agit de tests pharmaco-toxico-cinétiques cellulaires validés en criblage haut débit, de tests d’immuno-marquage et d’expression protéique. eBioCyt propose également la mise au point de bio-essais pharmacologiques et pharmacocinétiques en micro-volumes et lecture rapide en cytométrie en flux. Cette plateforme de technologie innovante (criblage haut débit, cytométrie cellules adhérentes, développement de modèles cellulaires 2D/3D et co-cultures) permet d’assurer une contribution importante à la recherche locale. Depuis sa création, la plate-forme eBioCyt a montré l’intérêt de la structure dans l’environnement scientifique local et a supporté des développements dans le cadre de projets d’envergure internationale. Les axes scientifiques et techniques forts sont :

  1. le criblage haut débit pour des études de pharmacologie et d’ADME-Tox cellulaire,
  2. le développement d’un nouveau modèle cellulaire hépatique à visées toxicologique (idiosyncrasie, cholestase, stéatose) et métabolique,
  3. le développement de nouveaux modèles cellulaires 3D appliqués à des études précliniques pharmacologiques, pharmacocinétiques et de toxicité.

Structure / Équipement

La plateforme eBioCyt UPS 1401 comprend une salle d’appareillages et une salle de culture cellulaire attenante.

Les appareillages de la plate-forme, tous au format 96 puits, comprennent :

  • un cytomètre capillaire Guava® easyCyte Plus™ HT (Millipore/Merck) à laser bleu qui mesure 7 paramètres/cellule (taille, granulation, dénombrement, fluorescence à 525, 583, 680 et 785 nm)



La salle de culture cellulaire de la plateforme eBioCyt est constituée de

  • 1 hotte à flux laminaire,
  • 1 incubateur Air/C02 (95/5),
  • 1 microscope,
  • 1 centrifugeuse,
  • 1 réfrigérateur/congélateur.

Fonctionnement

eBioCyt est une plateforme labellisée UPS 1401 située à la Faculté de pharmacie à Illkirch, ouverte à l’ensemble des équipes de l’Université de Strasbourg, aux équipes académiques extérieures à l’Université de Strasbourg et à la communauté industrielle nationale et internationale. La facturation des prestations est calculée selon des coûts horaires de cytométrie validés par le CA de l’Université de Strasbourg.

Les prestations sont réalisées après discussion avec le service demandeur, accord signé d’un devis de l’UPS 1401 et obtention d’un bon de commande du service demandeur.


PIQ  Plateforme d'imagerie quantitative

Responsables de la plateforme

Contact

imageriepiq.u-strasbg.fr
Localisation :

Faculté de pharmacie (RDC ailes E et D)
74 route du Rhin - CS 60024
F-67401 ILLKIRCH-GRAFFENSTADEN Cedex

Présentation

La Plateforme d'imagerie quantitative (PIQ) a été créé le 1er janvier 2009 pour mutualiser et mettre à disposition de la communauté les moyens en microscopie acquis ou développés par la Faculté de pharmacie et l’ESBS. Cette plateforme regroupe des instruments commerciaux ainsi que des instruments à la pointe de la technologie développés au sein du PIQ. Grâce à ces développements et la mutualisation des moyens techniques et humains du site, la PIQ s’est considérablement enrichie depuis sa création. La spécificité de la PIQ est de privilégier les modalités en microscopie permettant de paramétriser quantitativement les phénomènes observés.

Fonctionnement

La plateforme est hébergée par la Faculté de pharmacie, tous les moyens matériels et humains sont mis à disposition par le Laboratoire de biophotonique et de pharmacologie. Le comité de pilotage est constitué du Doyen de la Faculté de pharmacie, du Directeur de l’ESBS, des directeurs de laboratoires concernés, du directeur de la PIQ et d’un représentant de la plateforme IBISA de l’IGBMC. Il se réunit au minimum une fois par an et veille à ce que la PIQ reste au meilleur niveau technologique et scientifique possible.

Historique

Depuis l’achat du premier microscope confocal par les équipes de biologie de la Faculté de Pharmacie et de l’École supérieure de biotechnologie de Strasbourg en 1998, l’évolution très rapide des techniques d’imagerie cellulaire, les besoins des chercheurs et la restructuration de la recherche sur le site d’Illkirch appellent une organisation claire, simple et souple de l’accès de ses équipes de recherche aux moyens et techniques de cette discipline, sous la forme d’un Service commun appelé Plateau d’imagerie quantitative (PIQ).

L’Institut fédératif Gilbert Laustriat créé au 1er janvier 1999 (IFR 85) a terminé son mandat le 1er janvier 2009. L’IFR 85 était en charge de la gestion de plusieurs plateaux techniques dont, notamment la plateforme de microscopie confocale dirigée par le Dr. P. Rondé, qui comprend un système de microscopie confocale Biorad 1024 et une station d’analyse et de traitement d’images.
En outre, à l’ESBS existait jusqu’au 1er janvier 2009 une plate-forme d’imagerie cellulaire dirigée par le Pr. J. De Mey et comprenant un système de microscopie multidimensionnelle Leica AS MDW, un système de microscopie vidéo multipositionnelle Leica FW 4000, un système de micro-injection de cellules adhérentes, et des stations d’analyse et de traitement d’images.
Par ailleurs, le Dr. P. Rondé et le Pr. J. De Mey ont acquis une station d’imagerie cellulaire multimodale de dernière génération, l’IMIC, qui permet encore d’étendre la gamme de techniques en imagerie fonctionnelle disponibles localement.
À la Faculté de pharmacie, l’équipe du Pr Yves Mély a développé une plate-forme d’imagerie quantitative à deux photons, combinant de l’imagerie à deux photons, de la spectroscopie à corrélation de fluorescence simple et croisée (FCS et FCCS) et de l’imagerie par temps de vie de fluorescence (FLIM). Ce système avec une source laser femtoseconde est un des plus performants, développés en France. Cette même équipe vient également de développer un dispositif de mesures en molécules uniques, pour suivre du transfert d’énergie (FRET) en mode imagerie sur des molécules individuelles.

Afin de remédier à la fermeture de l’IFR 85 et de pérenniser ces deux plates-formes, la Faculté de pharmacie a mis à la disposition du PIQ des locaux où sont regroupés les équipements d’imagerie cellulaire.